Skip to main content.
November 13th, 2006

Aujourd’hui comme hier : Utiliser le Coran pour justifier le terrorisme

(Page 30 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Dans un sermon diffusé par la chaîne de télévision officielle de l’Autorité palestinienne en 2000, Ahmad Abu Halabiya, un membre du Conseil de la Fatwa (dont les membres sont nommés par l’Autorité palestinienne), déclare ceci :

« Allah le Tout-puissant nous a ordonné de ne pas nous allier aux Juifs ou aux Chrétiens, de ne pas les apprécier, de ne pas devenir leurs associés, de ne pas les soutenir, et de ne pas signer d’accords avec eux. Celui qui fait une de ces choses est l’un d’entre eux, comme Allah le dit : « Ô vous qui croyez, ne prenez point les Juifs et les Chrétiens pour alliés, parce qu’ils sont alliés les uns avec les autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera en effet l’un d’entre eux (…) N’ayez aucune pitié sur les Juifs, n’importe où ils sont, dans n’importe quel pays. Combattez-les, partout où vous êtes. Partout où vous les rencontrez, tuez-les. »

Dans cet extrait, Abu Halabiya citait les versets du Coran V:51 (“Ô les croyants ! Ne prenez point les Juifs et les Chrétiens comme alliés (…) ») et IX:5 (” (…) tuez les infidèles où que vous les trouviez ! (…) »).Il poursuit ensuite en appliquant ces mots à la situation politique actuelle :

« (…) Où que vous soyez, tuez ces Juifs et ces Américains qui sont comme eux, et ceux qui les soutiennent. Ils sont tous dans la même tranchée, contre les Arabes et les Musulmans, parce qu’ils ont installé Israël ici, en plein cœur du monde arabe, en Palestine. Ils l’ont créé pour être l’avant-poste de leur civilisation, en première ligne de leur armée, pour être l’épée de l’Occident et des croisés, menaçant la gorge des monothéistes, les musulmans de ces terres (…) » (1)

(1) Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI), Dossiers Spéciaux, n° 25 – 27 Janvier 2004, « L’idéologie islamiste contemporaine autorise le génocide », http://www.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=sd&ID=SR2504

Posted by ajm in Ch. 02 - Le Coran: livre guerrier, Enc. Aujourd'hui comme hier

3 Comments »

This entry was posted on Monday, November 13th, 2006 at 10:00 am and is filed under Ch. 02 - Le Coran: livre guerrier, Enc. Aujourd'hui comme hier. You can follow any responses to this entry through the comments RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

3 Responses to “Aujourd’hui comme hier : Utiliser le Coran pour justifier le terrorisme”

  1. Cédric says:

    Bonjour,

    Nous avons crée un réseau IRC totalement sécurisé (ssl, claock, applet pjirc) pour tchater librement.Notre politique est l’anonymat des utilisateurs .SSL permet d’éviter d’être espionné par votre FAI.Le cloack n’affichera pas votre IP en entière seul le nom de votre FAI (fournisseur internet) sera visible.Un applet PJIRC est à votre disposition, pas besoin d’un quelconque programme.Vous avez également la possibilité de créer vos propre canaux (privé ou publique).

    Pour plus d’informations,

    http://www.harzus.org/

    server : irc.harzus.org 6697 (SSL)
    Acceuil #harzus

    Cordialement.

    Cédric.

  2. oxyweb says:

    Salut Tazda

    J’aurai voulu savoir si tu pouvais m accepter dans tes amis sur Dailymotion.

    J aimerai communiquer avec toi notamment pour le montage d un film contre l islam.

  3. Gluglu-le-cochon says:

    http://www.lemessieetsonprophete.com/

    Cette étude analyse pas à pas l’Islam, à partir de données archéologiques et linguistiques très récentes:

    “L’islam s’enracine dans le judaïsme et le christianisme non pas directement mais à travers les dérives de cercles judéo-chrétiens qui avaient transformé le messianisme biblique en idéologie de salut : ils attendaient la seconde venue du messie en tant qu’il dominerait la terre, la soumettant au pouvoir de « Dieu » et surtout de Ses fidèles.

    Malgré les difficultés ou les abus d’interprétation des textes et des vestiges archéologiques — particulièrement des manuscrits de la mer Morte —, il est possible à l’historien de suivre cette pensée messianiste qui s’esquisse au IIème siècle avant notre ère : elle apparaît comme système de pensée dès la fin du Ier siècle de notre ère, et, à la fin du VIème, donne naissance à l’éphémère communauté judéo-arabe qui fut le berceau de l’islam arabe.

    Loin des polémiques religieuses, cette synthèse, qui « révolutionne les conceptions des orientalistes sur les origines de l’islam » (Gérard Troupeau), confronte des analyses textuelles portant sur les documents juifs, chrétiens, musulmans et autres, aux apports des recherches islamologiques, archéologiques, etc.

    Cette étude résultant de plus de dix ans de recherches se répartit en deux tomes, le premier étant axé sur le phénomène messianiste et le second sur les questions islamologiques ; elle a constitué la thèse de doctorat en théologie / histoire des religions qu’Edouard-Marie Gallez a soutenue à l’Université de Strasbourg II en 2004.”

    http://www.editions-de-paris.com/article.php3?id_article=112