Skip to main content.
November 13th, 2005

Aujourd’hui comme hier: le massacre de civils

(Page 6 du P.I.G.)
Image Hosted by ImageShack.us
Lorsque Oussama Ben Laden assassina d’innocents civils dans l’attaque du World Trade Center le 11 septembre 2001, et plus tard lorsque ses coreligionnaires capturèrent et décapitèrent des non-combattants kidnappés en Irak, les porte-parole musulmans américains arguèrent faiblement du fait que l’Islam interdit de prendre pour cible des innocents – ce qui est contestable, puisque certaines autorités légales islamiques autorisent que l’on tue des civils pour autant que l’on puisse considérer qu’ils ont aidé l’ennemi contre lequel l’Islam est en guerre (1). Cependant, même si cette attitude chevaleresque était admise par tous, un autre principe coranique remontant au raid de Nakhla est invocable : «Persécuter [les croyants] est plus grave que tuer [les impies]» (II :217) ; il faut donc lutter, par tous les moyens – même le « massacre », contre la persécution dont les musulmans seraient les victimes.

(1) Cf. ‘Umdat al-Salik o9.10; al-Mawardi, al-Akham as-Sultaniyyah, 4.2.

Posted by ajm in Ch. 01 - Mahomet: prophète guerrier, Enc. Aujourd'hui comme hier

No Comments »

This entry was posted on Sunday, November 13th, 2005 at 10:00 am and is filed under Ch. 01 - Mahomet: prophète guerrier, Enc. Aujourd'hui comme hier. You can follow any responses to this entry through the comments RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.